S.O.S Salsa

SOS-SALSA
Romain Nimi Gardon

Chimiste de formation, Romain Gardon se montre dès le premier abord, comme un vrai meneur de groupe. Très

professionnel au piano qu’il pratique à son aise comme un poisson dans le fleuve Congo, il est incontestablement un des meilleurs instrumentiste musical formé Cuba depuis l'école primaire jusqu'à l'université. De l'énergie et de la volonté pour son Art, il en a à partager.

Très connu du public congolais, l’orchestre S.O.S SALSA, « un des plus spectaculaires et populaires des orchestres afro-cubains en Afrique Centrale » est unique en son genre dans l’histoire de la musique congolaise.

Né le 27 août 1995 à Brazzaville, ce jeune orchestre doit son histoire à la grande diaspora des étudiants congolais appelés à poursuivre leurs études à Cuba.

« Somos Africanos » est la première chanson qui, en 1995, permet à S.O.S SALSA de se faire découvrir du grand public à la radio et à la télévision congolaise. Le choix de cette chanson qui plus tard donnera son nom au premier album du groupe paru en 2003, avait été choisi non pas par le simple fait du hasard.

Cette chanson qui retrace les liens de consanguinité et de culture qui existent entre les peuples africains et les peuples latinos est aussi une autre façon de revendiquer l’africanité de la musique cubaine.

C’est aussi le clip de cette chanson qui permit au groupe S.O.S SALSA de signer son premier contrat de sa carrière avec la maison de production SCP Média vision (Société Congolaise de Production).Une première tentative et un coup de maître, « Somos Africanos », l’une des meilleures réalisations de la SCP Média vision, devenu groupe DRTV, devient incontestablement à la sortie du disque un réel hymne populaire avec la danse du Toca-Toca.

Son fondateur Romain Gardon NIMI, Ingénieur chimiste titulaire d’un Master’s Degree en Technologie des Productions Chimiques, fit ses études de piano à l’institut supérieur Pédagogique Félix BARRELA de Santa Clara, Cuba. Vocaliste et pianiste du groupe, il en est le Directeur artistique et musicale.

SOS-Salsa

Constitué essentiellement d’ingénieurs de formation, chacun des musiciens de cet orchestre a passé, suivant leur cycle d’étude, un long séjour en terre cubaine d’au moins 7 jusqu’à 14 ans pour certains.

Ils y ont acquis entre autre, un bagage culturel leur permettant de reproduire avec authenticité des soneros qui rappellent les « Parrandas de remedio », voire les traditionnels festivals populaires de Santiago de cuba ou les shows du très célèbre cabaret « Tropicana » de la Havane.

Leader dans le domaine de la musique afro-cubaine (Salsa, Rumba, son, boléro, cha-cha-cha, son montuno, guaracha, mérengué…) l’orchestre S.O.S SALSA est devenu un réel patrimoine culturel du Congo comme l’en témoignent :

2007, mois de septembre, Préparation du prochain album « GRACIAS » avec pour titre phare : « Taba mobangue. »

15 Août 2006, Animation pour la 2ème fois du banquet présidentiel lors du 46éme anniversaire de l’indépendance de la République du Congo devant plusieurs Chefs d’état africains invités à Lubomo (Dolisie).

28 Mai 2005 1ère production à l’étranger(Kinshasa) depuis la sortie de l’album « Somos Africanos » au cours de la soirée cubaine organisée par l’ambassade de Cuba en RDC en collaboration avec les galeries Palanca. Prix spécial du jury aux Tam-Tam d’or 1ere édition.

15 Août 2004, Animation du banquet présidentiel lors du 44éme anniversaire de l’indépendance de la République du Congo devant six Chefs d’état africains à Pointe-Noire, soirée consacrée au 1ér banquet de la municipalisation accélérée.

SOS-Salsa

2003 : sortie sur le marché de disque de l’album « Somos Africanos » disponible en CD, VCD, VHS, K7.

2001-participation « IN » à la 3ème édition du FESPAM’2001.

2000 -Tournée préfectorale à l’occasion du 25ème anniversaire de l’indépendance de l’Angola, CABINDA’2000.

1997 -Diplôme d’honneur au grand prix de la chanson d’expression Française CAREM’99.

1996 -Participation au premier Festival des jeunes de l’Afrique Centrale sous les auspices de l’UNESCO, Libreville’99.

1996-Participation « IN » à la première édition du Festival Panafricain de la musique, FESPAM’99.

1996 Participation au premier Festival des jeunes de l’Afrique Centrale sous les auspices de l’UNESCO, Libreville’99.

1995-Prix d’honneur et prix du B.C.D.A au concours Tempo Braza’1995.

1996-Participation « IN » à la première édition du Festival Panafricain de la musique, FESPAM’99.

1995-Prix d’honneur et prix du B.C.D.A au concours Tempo Braza’1995.

De nombreux spectacles sur la place publique de Maya-Maya, Kinshasa, Pointe-Noire, Lubomo, Nkayi, etc.